PATTAYA : SECURITE ET HAUTE PROTECTION

Une équipe de professionnels franco-internationale a ouvert en Thaïlande courant octobre 2005 la première «École du Risque Élevé» en Asie du Sud-est. Elle se définit comme la HIGH RISK ACADEMY et se consacre à l’apprentissage de la réactivité instantanée aux situations à très haut risque: pour éviter une attaque, le meilleur moyen est d’en «annuler» les effets.

Le but de cette «Academy» est de hisser la sécurité et la protection des personnes privées et des biens au niveau le plus élevé possible. La structure bicéphale de High Risk Academy (action/renseignement) lui a permis de mettre en place ses propres méthodes, tenant compte des techniques les plus élaborées (Europe, Japon, USA) pour adapter en permanence ses stratégies de défense au combat.

Leurs consultants, chefs instructeurs et instructeurs sont tous des hommes hautement qualifiés ayant fait leurs preuves tant dans les domaines de la sécurité active que passive : presque des héros de bande dessinée, mais bien réels ceux-là ! La plupart d’entre eux reviennent d’Afghanistan, du Darfour ou bien encore d’Irak, où ils ont été les acteurs d’opérations internationales à très haut risque. Ils sont américains, britanniques, français, japonais, thaïlandais…

Tous viennent des Delta Forces, de la Légion Étrangère, des Navy SEAL, SAS, SBS, Special Forces ou autres unités d’élite, ainsi que des corps de médecins militaires ayant acquis une expérience pratique au feu. Cette équipe n’a rien d’hétéroclite pour autant : extrêmement soudés, chacun d’entre eux a une haute conscience de la solidarité essentielle du Groupe V2. High Risk Academy dispose même d’un médecin-psychologue spécialiste des prises d'otages et des négociations en résolution de conflits. En préparation : programme de formation pour «sécuriser» les séjours des techniciens, ingénieurs et personnels civils envoyés dans des pays à risque élevé (Afrique, Moyen Orient, etc.).

Au besoin, ils sont en mesure de se transporter sur site pour oraniser un entraînement sur mesure, qui correspondra très exactement aux impératifs locaux et régionaux à court, moyen et même long terme.

Les enseignements sont assurés principalement en anglais, mais également en français ou en espagnol, et aussi dans certaines langues d’Europe de l’Est. La plupart des sessions sont réservées exclusivement aux forces de police et/ou militaires et à des operateurs civils strictement sélectionnés.

High Risk Academy n’entraîne ni mercenaires ni aventuriers d’aucune sorte et se consacre exclusivement à la protection. «Nous ne sommes pas un groupe paramilitaire», précisent volontiers ses dirigeants. «En outre, nous attirons votre attention sur le fait que nous sommes strictement indépendants de toute influence gouvernementale quelle qu’elle soit. Offrant des solutions réalistes et efficaces aux vrais problèmes qui se posent aujourd’hui dans le domaine de la haute sécurité, High Risk Academy n’est prisonnier d’aucune École ou ligne de pensée. Nous n’avons plus de temps pour une étroitesse d’esprit quelconque ni susceptibilité chauvine d’aucune sorte».

Fait remarquable et exceptionnel dans ce milieu très particulier, ils estiment que les femmes sont aussi opérantes que les hommes dans le domaine de la sécurité rapprochée (CP ou «Close Protection»), investigation préalable des sites, et autres opérations-clefs. «Elles s’intègrent parfaitement et efficacement dans un groupe de protection. Elles peuvent suivre la plupart de nos entraînements, pour autant qu’elles répondent aux conditions générales d’admissibilité», précise un chef instructeur.

High Risk Academy est le département Sécurité du Groupe V2 (dont les activités plus ordinaires (Business Center, Agence de Voyages, Agence Immobilière) servent directement aux déplacements de leurs stagiaires (Afrique, Europe, USA) mais sont aussi ouvertes au grand public. V2 est établi à Pattaya depuis 2001 et membre de la Chambre de Commerce Franco-Thaïe.

Les activités spécifiques de High Risk Academy couvrent les domaines suivants: audits de sécurité et entraînements, tels que conduite automobile en situation dangereuse et de nuit sans visibilité (fuite, esquive, attaque), pilotage de voitures blindées équipées de pneus «run-flat» (à affaissement limité), tir de protection en transport de blessé (évacuation couverte), combat à mains nues et au couteau et parades, formation de chefs de commandos de protection («Tier One»–protection rapprochée exclusive des chefs d’état), CQB («Close Quarter Battle»), formation des médecins et infirmiers appelés à intervenir en zone à haut risque, «VIP Training» pour diplomates, médecins, chefs d’entreprises, ingénieurs, experts, journalistes et personnels civils confrontés à des situations à haut risque (contrôle du stress, apprentissage et adoption réflexe des attitudes appropriées en cas d’attaque terroriste), déminage électronique, procédures de convois et cortèges de véhicules, anti-snipping (contre les tireurs isolés), formation médicale tactique, PSD maritime (protection des navires marchands dans les zones de piraterie), etc...

High Risk Academy organise également des stages professionnels de formation pour la sécurité informatique et des communications vocales et conversations–détection de l’espionnage économique et financier et contremesures. Très prochainement, une nouvelle session de formation intensive aura lieu à Bangkok. Elle sera annoncée par voie de presse et sur divers médias.

Photo de groupe: les gentils membres et leurs gentils organisateurs

 

Fort de ses expériences sur le terrain, le Groupe V2 conçoit également et modifie, fabrique et distribue du matériel de protection pour gardes du corps, SWAT (Special Weapons And Tactics) et PSD (Protection/Personal Security Detail), ainsi que des armes d’entraînement.

                                                         

Raymond Vergé (Pattaya)

 

Le Logo de HIGH RISK ACADEMY figure la «Bête du Gévaudan» créature de légende ressemblant à un loup, qui arpentait la province du Gévaudan au sud de l'Auvergne, dans la seconde moitié du XVIIIème Siècle. La Bête du Gévaudan est devenue l'emblème du merveilleux et sauvage département de la Lozère. Dans l'esprit populaire, La Bête représente «la Force venue de nulle part».

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

http://www.lepetitjournal.com/bangkok/accueil-bangkok/3657-high-risk-academy-une-le-pas-comme-les-autres.html

HIGH RISK ACADEMY - Une école pas comme les autres

High Risk Academy est une académie d'un genre inhabituel. L'école, installée à Banglamung dans la province de Chonburi, propose des formations de haut niveau dans le secteur de la protection. Les stages sont ouverts aux forces de police, comme aux personnels civils et aux femmes, bien sûr !

Exercice de tir en mode «protection de blessés »
(Photo courtoisie High Risk Academy)

 

Les fondateurs de la High Risk Academy, Patrick Bernard et Luc Sommeyre tiennent à éviter toute confusion: "Nous n’entraînons ni mercenaires, ni aventuriers d’aucune sorte. Nous ne sommes pas non plus un groupe paramilitaire."

 

Les activités de cette école de la protection se consacrent en effet exclusivement à la protection des personnes et des biens pour le compte de gouvernements et d’organisations non gouvernementales reconnues par l’ONU.

 

Des formations de haut niveau

La plupart des entraînements sont réservés aux forces de police et militaires. L'academie propose plusieurs activités comme des audits de sécurité auprès d’entreprises, formations de protection rapprochée exclusive pour Chefs d’État ou encore de conduite automobile en situation dangereuse.

 

Mais il y a aussi des formations destinées au personnel civil appelé à intervenir en zone à haut risque—diplomates, médecins, chefs d’entreprises, experts, journalistes, chauffeurs, techniciens... Elles fournissent notamment des conseils sur ce qu’il faut faire et éviter en cas d’attaque terroriste.

 

Dans la plupart des programmes de la High Risk Academy, les femmes sont acceptées. "Nous pensons sincèrement qu’elles sont aussi opérantes que les hommes, précisent les deux instructeurs, que ce soit dans les domaines de la sécurité rapprochée, l’investigation préalable des sites, et autres opérations clefs. Elles s’intègrent parfaitement et efficacement dans une équipe".

 

Les consultants de la High Risk Academy, chefs instructeurs et instructeurs, sont hautement qualifiés et ont déjà fait leurs preuves. Ils proviennent d’unités d’élite américaines, australiennes, britanniques, françaises, japonaises ou encore thaïlandaises. Patrick Bernard, par exemple, est un ancien directeur de projet pour l’école des S.W.A.T et des unités anti-terroristes à Bagdad.

 

Des formations "sécurité Internet"pour tous

Par ailleurs, la société a développé avec son partenaire singapourien, Infotech Asia-Pacific Partners, des sessions de formation dans le domaine de la Haute sécurité Internet: protection des données, communications et conversations, détection de l’espionnage économique & contre-mesures.

 

Ainsi sera proposé début mars un dîner-débat d’information et de sensibilisation sur la sécurité Internet (se protéger du hacking et de toutes formes de piratages de sites, d'emails, de cartes de crédit, etc…) en collaboration avec la Chambre de Commerce Franco-Thaïe.

 

Ce dîner devrait être suivi, 3 semaines plus tard, d’une formation de 40 heures, assurée par Infotech Asia-Pacific Partners. Ces stages sont destinés tant aux novices qu'aux informaticiens de haut niveau, comme ceux des banques ou des ambassades.

 

Nous ne manquerons pas de vous communiquer ces informations dans notre pense-bête.

T.D. (LPJ- Bangkok) 26 janvier 2006

 

Liens: High Risk Academy www.v2-group.org - info@V2-group.org

Infotech Asia-Pacific Partners (iAP) Pte. Ltd., de Singapour

http://www.iap-partners.com/



09/09/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres